Jardin communautaire de Bromont

Purins de plantes

L'idée

Les purins (ou thés, ou macération, ou fermentations) de plantes, sont des préparations liquides assez simple mais fort utiles afin de nourrir votre sol ou pour d'autres motivations : fongicides, insecticides, etc.

La recette ne comporte que trois ingrédients, une plante, de l'eau, et.. du temps. Aussi surprenant cela puisse-il paraître, il suffit de deux semaines pour qu'une plante immergée se transforme en purée dont l'odeur rappelle celle d'un fumier! C'est durant cette période que de nombreux nutriments se libèrent de la plante et se diluent dans l'eau qui devient un véritable tonique, gavé de micro-organismes!

Les plantes à utiliser

Il existe un nombre très important de plantes qui feraient d'excellents purins, toutefois il y en a certaines qui sont plus populaires, tant parce qu'elles sont faciles à récolter en bonne quantités que parce qu'elles ont plusieurs effets bénéfiques du même coup. Je nommerai celles qui me semblent les plus importantes.

Consoude

Gracieuse consoude

Le purin de consoude constitue un engrais très riche qui fortifie les tiges, les racines et la production de fruits : La consoude abonde en potassium, calcium, magnésium, cuivre, zinc, manganèse, fer et bore grâce à sa racine profonde qui puisse ces minéraux enfouis et peu accessibles. De plus, il est un vrai activateur de vie microbienne dans le sol de votre jardin. Son usage est très populaire sur les plants de tomates.




Ortie

Honorable ortie

Emblématique de la culture bio en France où cette plante peut être une vraie tare tant elle pousse à tous les coins de jardin. Le purin d'ortie est très riche en azote, qui propulse la croissance du plant et du feuillage. Il est donc spécialement indiqué aux premiers stades de vie d'un plant, avant l'apparition de fleurs et de fruits ou pour les plants-feuilles (salade, choux, épinards..). Il aide également les plantes à se renforcer contre plusieurs maladies.




Prèle

Éternelle prèle

Le purin de prèle est excellent pour prévenir les maladies car il est très riche en silice, qui augmente la résistance naturelle des plantes aux champignons et organismes nuisibles. Son usage peut être particulièrement bénéfique au milieu de l'été où le temps est plus humide et propice aux maladies. Contrairement aux engrais, une simple vaporisation sur les feuilles est plus appropriée pour la prèle même si un arrosage n'est pas nuisible.




Il existe aussi la rhubarbe, l'absinthe, la tanaisie comme insecticide mais il est moins long (et moins odorant) de les faire bouillir et d'en faire un thé, car pour ces cas précis le purin n'est pas obligatoire.

Le matériel nécessaire

Un contenant d'une taille suffisante, avec couvercle pour ne pas gâcher l'appétit de votre voisin.

La plante de votre choix, fraîche et en quantité suffisante.

De l'eau de pluie, ou de l'eau du robinet qui a reposé 24h pour laisser s'évaporer le chlore, qui est nuisible.

Du temps, une à trois semaines durant lesquelles vous brasserez et observerez l'état de votre magnifique potion!

La recette

  1. Déchiqueter la plante, facultatif mais accélère grandement la décomposition.
  2. Immerger 1 part de plante pour 9 part d'eau (se fier au poids et non au volume, c'est trompeur).
  3. Brasser une fois par jour, autant que ce soit possible durant les jours à venir.
Le purin passera naturellement par trois étapes, macération, fermentation et putréfaction. Il faut utiliser ou stopper le purin en le filtrant avec un tissu avant la putréfaction, car c'est à la fin de la fermentation que ce que contenait la plante est totalement libéré dans l'eau. Mais.. quand arrêter?

Purin d'ortie en pleine fermentation!La règle qui semble universelle pour tous les purins repose sur une chose : les bulles! En effet durant la fermentation, une bonne quantité de bulles blanches persistantes feront une foule en surface de l'eau. Vers la fin de la fermentation, toutes ces bulles auront totalement disparues, et aucune bulle persistante ne se fera lorsque vous brasserez le purin. C'est là que vous devez filtrer!

Vous devez aussi calculer un paramètre qui entre en ligne de compte : la température. En effet chaque jour où il fait chaud, la progression de la fermentation se met en trombe tandis que chaque jour où il fait froid, la fermentation traîne en pantoufles. C'est pourquoi elle peut autant prendre une semaine que trois semaines.

Bon évidemment ce n'est pas une science exacte, c'est comme faire un gâteau, ça se pratique! Si vous filtrez votre purin, jetez les résidus de plantes au compost, celui-ci va s'en régaler!

Conservation

La plupart des purins doivent être utilisés ou filtrés dès qu'ils sont prêts autrement ils se putréfient et deviennent trop instables pour être bénéfiques, sauf quelques exceptions qui peuvent supporter une ou deux semaines supplémentaires dont la consoude fait partie.

Une fois filtré et à l'abri d'une source de chaleur excessive (pas de plein soleil), le purin peut se conserver plusieurs mois. Fort pratique d'en faire une bonne quantité donc!

L'utilisation

Beaucoup de gens pensent à tord qu'une recette bio est une petite compensation pour des produits chimiques.. Un seul mot : Non. Non seulement les éléments nutritifs qu'ils contiennent sont d'un variété qu'aucun engrais de synthèse ne peut concurrencer mais l'effet d'un purin est aussi très mesurable.

D'ailleurs à ce titre, il faut donc faire attention de respecter les doses lorsque vous utiliserez votre purin et de ne pas trop arroser les feuilles de vos plants, en particulier avec le purin d'ortie, car comme tout engrais, une surdose peut gaver ou brûler vos plants. Mais il vous faut exagérer pour que cette situation arrive, pas de peur à se faire donc si vous respectez la recette!

L'usage prescrit est de diluer 1 part de purin filtré pour 9 parts d'eau dans un arrosoir, et d'arroser abondement les plantes désirées. Il est très intéressant d'utiliser plusieurs sources d'engrais différents pour nourrir votre jardin : purins, compost, fumier, etc. Cela ne rend que le sol plus diversifié, riche et balancé.

Selon mon expérience au jardin, l'effet du purin sera de courte durée dans des sols pauvres et rocailleux où l'ajout d'un compost de surface est toujours important pour éviter que les minéraux se drainent avec les pluies et que les micro-organismes fuient le sol.

Amusez-vous bien, et bonnes récoltes!!!


Partenaires : Paroisse St-François-Xavier - Ville de Bromont
Un magnifique site web réalisé par Saïvann